Suzuki Jimny, le passe-partout

Vendredi 17 octobre 2014 — Le Jimny a 16 ans. Pour un véhicule, c'est certes un âge canonique mais pour un enfant, c'est à peine l'âge de l'adolescence, l'âge ou un parent doit s'efforcer de lâcher la bride pour permettre à sa progéniture de prendre son envol.

Et voyez-vous, chez Suzuki, nous considérons un peu le Jimny comme un enfant, un enfant qui fait notre fierté depuis le premier jour, qui est plutôt bon élève, qui nous ramène un bulletin stable d'année en année. Alors nous avons un peu de mal à le laisser partir. D'ailleurs c'est décidé, nous ne le lâcherons pas avant 2017!

Le Jimny tourne en effet avec une régularité de métronome autour des 1.000 ventes par an sur le marché belgo-luxembourgeois.

Car manifestement, il existe encore une frange de la clientèle qui reste sensible au look intemporel, à l'authenticité et aux réelles aptitudes de 4x4 du Jimny. Sans parler des sensations de conduite que vous êtes, vous professionnels, parfaitement en droit de critiquer mais qui proposent indiscutablement quelque chose de différent, que l'on ne retrouve plus guère aujourd'hui. Et ça, ça plaît. Ca ne s'explique pas.

Cela dit, on peut expliquer la régularité du Jimny par deux ou trois arguments très rationnels. Il y a d'abord la compétitivité de ses tarifs, sans comparaison puisque le Jimny est grosso modo seul dans son segment. Il y a aussi ses dimensions, qui le rendent particulièrement utilisable en ville. Et comme nous ne vous apprendrons pas que c'est paradoxalement les conducteurs citadins qui acquièrent la majorité des véhicules SUV ou apparentés…

Une série spéciale : le Jimny Dakota

Pour faire honneur à ses aptitudes à explorer les grands espaces, nous avons choisi pour la Série Spéciale de l'année un nom qui les évoque: Dakota. L'équipement spécifique de ce Jimny un peu spécial se compose de rétros extérieurs électriques et chauffants, de projecteurs antibrouillard, de vitres surteintées à l'arrière, d'une protection de roue de secours couleur carrosserie, carrosserie pour laquelle la peinture métallisée est incluse et qui peut, à la demande du client et sans supplément, revêtir une teinte bi-tone. A bord, le client trouvera un volant en cuir à surpiqûres grises et des sièges revêtus de similicuir, avec logo Jimny brodé sur les sièges avant. Pourquoi du simili et pas du vrai cuir? Parce qu'il ne faut pas oublier que le Jimny est souvent utilisé dans la nature et que personne n'a envie de maculer son intérieur cuir de terre ou de boue.